RIEN NE SE PERDS DANS L'UNIVERS c'est ce qu'on dit ....

lundi 28 septembre 2009

travail travail travail

le temps du retour progressif tire a sa fin , demain je retourne a temps plein au travail.
je me sens prête, je trouve d'avoir pu bénificier de demi journee pendant 3 semaines a été l'idéal.
j'ai pu souffler en etant quand meme présente avec mon groupe.
l'université est recommencer et j'ai vraiment une petite session, la charge de travail est faible donc je ne devrais pas trop etre étourdis fin novembre en concilliant 35 heures semaine a des petits mousse de 2 ans et mes nombreuses heures de lectures pour l'école
c'est temps ci je n'aie pas vraiment le temps de penser bébé
une rentree en cpe c'est assez d'ouvrage, surtout a une accro du travail comme moi
je suis donc tres occupé a planifier des activités a mes touts petits, a colorier des images , décorer mon local ect ect
je pense que c est une bonne choses
je suis vraiment rendu a une étape de ma vie, que j'ai besoin de me sentir bien et en paix avec moi meme.
j essais de trouver des petites facon de me sentir un peu plus heureuse chaque jour
lorsque je voie la baniere de mon blog indiquant 4 ans et demi d'essais sa me fait
my god déja et c est ben long
mais en meme temps , le temps a passer tellement vite...

toujours pas de rosie post fc a l'horizon donc pas de retour chez ovo encore pour mes tests a faire
j'aurais bien aimer que rosie ce pointe pendant mon retour progressif de cette facon je n'aurais pas eu a manquer encore du travail mais je pense que je devrais le savoir maintenant
ON NE CONTROLE RIEN ET SA NE SE PASSE PRATIQUEMENT JAMAIS COMME ON LE VEUX hihiii
donc, j essais de lacher prise je sais que je suis rendu a un cycle de plus de 45 jours mais .... je veux meme pas aller verifier , je ne suis pas presser , je les dit
je me concentre a mes ti mini de la garderie
jusqua ma prochaine crise la la je veux un bebe

bonne semaine xxx

dimanche 13 septembre 2009

équilibre
déja 1 mois que j'apprenais encore une mauvaise nouvelle
lorsqu'on se fait dire que la vie continue
cette phrase a du sens , on oublie jamais ce qui sait passer mais on continue a avancer dans la vie
pour vous dire vrai , j ai eu une petite rechute
lorsque je suis retourner au travail pour complèter une semaine complète,
j'ai paniquer, il ne sait pas passer une journee sans que je me cache pour pleurer
je trouvais cela dur de pousser les portes de la garderie et de faire comme si rien était
comme si cette 4 ieme fausse couche n'était pas arriver
comme si mes espoirs etait envoler
marcher dans le corridors le coeur serré n'était vraiment pas ce que je m'était programmer comme retour au travail
donc, entre 2 crises de larmes, ma directrice me rencontre pour parler car il ne faut pas oublier ce n est pas la rentree simplement dans les ecoles, mais dans les centres de la petite enfance aussi
elle voulait s'assurer que je tenais le cout
et je réaliseais que ......... non
alors quelques jours plus tard, j avais une rencontre avec mon obstétricienne
et me voila a nouveau en retour progressif
demi journee pour quelques jours et retour journee complete et demi journee pour le reste
un petit 3 semaines de répit, de souffle , de restructuration
et jusqu ici , aucune larme que quelques petit chaboulement dans mon coeur car je ne reste pas insensible a ce qui reste a l extérieur
et avec l annonce de ma collegue qui avait tester + en meme temps que moi de sa fausse couche et de mon autre collegue pas en essait du tout nous annonce sa grossesse avec un brin de je men fou et pour mettre une cerise sur les émotions
ma belle soeur qui adopte par pour l'ukraine dans 2 semaines
je ne peux pas mettre ma tete dans le sable et fermer les yeux sur tout le reste car
quand on veut un enfant et que sa ne marche pas comme on veut
des enfants sur notre planete il en a des tas
donc... nous sommes persécuter dans notre inconscient, dans nos blessures et on reste la tete haute
je suis sur la voie du rééquilibre pour une fille qui avait l impression d etre une accidenté de la route il y a quelques semaines , je trouve que je m'en sors assez bien
je reprends le gout de vivre et surtout
j ai deja hate de reprendre les essaits...

mardi 1 septembre 2009

aujourd'hui j'ai pleurer
oh la la tous un debut de journee
je feelais mottons comme on dit je ne sais pas si c est le fait de savoir que je retourne au travail a temps plein mais .. lorsque j ai rencontrer ma boss pour lui dire les nouvelles de mon rendez vous de chez ovo et que je devais m absenter prochainement , j ai pleurer
je realise qu il est peut etre trop tot pour retourner au travail
ma boss ma suggerer de faire des demi journee
je sais pas j ai le gout d etre la et en meme temps j angoisse
et les fausse couches
sa chambarde beaucoup de chose pas seulement ressentir une perte
j ai l impression d avoir tous les yeux fixer sur moi
pour la premiere fois depuis toutes mes deuils
je ressens l echec , l echec de ne pas arriver a etre maman
je le suis pas procuration en m occupant des enfants des autres pendant le jour mais ce n est pas pareil c est enfant la je les guide dans leurs apprentissage de la vie je suis la en attendant de...
je sais que j ai un super plan de match que l avenir me reserve surment des jours meilleurs
et j ose a y croire
mais en ce moment je deal avec plein d emotion contradictoire et je trouve difficile a gerer
hier soir j ai apprit qu une autre collegue est enceinte
un accident , une belle surprise comme elle a dit
je suis super contente pour elle mais j ai eu un pincement
peut etre a cause qu elle n etais pas en essait je ne sais pas mais
je l'enviais elle est sous le choc et elle a un passer difficile coté bebe
c est la collegue la mieux placer pour me comprendre et je l adore mais
j ai ete jalouse un instant et je deteste ce sentiment
la terre continue de tourner malgré nos difficulté a nous
alors aujourd hui j ai pleurer
en esperant que demain soi meilleurs :)